Guggul : Définition, vertus, utilisation et contre-indications

guggul

Le Guggul est une résine de gomme issue de diverses plantes. Il est employé depuis des siècles dans la médecine ayurvédique, mais son usage aujourd’hui prend d’énormes proportions. Une connaissance approfondie de ce remède est alors indispensable pour pouvoir juger au mieux de son utilité. Découvrez ici tout ce qu’il y a à savoir sur cette résine.

Le Guggul : c’est quoi ?

Le Guggul ou Commiphora wightii est une plante médicinale majoritairement utilisée dans la médecine indienne pour prévenir les risques cardiovasculaires liés à un excès de cholestérol. Il favorise la mobilisation ainsi que l’élimination des dépôts de cholestérol qui recouvrent les parois artérielles. Par ailleurs, cette plante pousse dans les régions montagneuses et semi-arides de l’Inde, du Rajasthan et du Pakistan.

Comment reconnaitre le Guggul ?

Le Guggul est un petit arbre buissonnant avec des branches épineuses. Il se rapproche de l’arbre à Myrrhe et possède une hauteur maximale de 2 m. Une bonne observation vous permet de constater que ses feuilles dentelées ont une forme ovale et se présentent en panicules au bout des tiges. Son écorce cendrée quant à elle se détache en fins rouleaux. Ses fleurs sont constituées d’un calice velu et d’une corolle de couleur rouge. Les fruits qu’il donne prennent cette même couleur lorsqu’ils arrivent à maturité.

Quels sont ses bienfaits ?

L’utilisation du Guggul dispose de divers bienfaits dont les principaux sont :

Contre le cholestérol

Le Guggul possède un fort impact dans la lutte contre le cholestérol. En effet, plusieurs études ont montré que cette plante permet de réduire le cholestérol et les triglycérides. Elle favorise aussi une amélioration du rapport HDL (bon cholestérol) sur LDL (mauvais cholestérol). Toutefois, il est important de noter que l’effet du Commiphora wightii sur le cholestérol est variable selon les individus. Par ailleurs, il serait opportun d’user de cette plante dans le traitement de l’hypercholestérolémie. Aussi, selon certains spécialistes, la plante permettrait également de stimuler les hormones thyroïdiennes déficitaires.

Pour la perte de poids

Il faut dire que le Guggul est un bon régulateur du métabolisme des acides gras ainsi que des sécrétions biliaires. En effet, ces effets favorisent une bonne élimination des graisses et contribuent de ce fait à la perte de poids. Par ailleurs, certains spécialistes affirment qu’il est possible de combiner l’utilisation du Commiphora wightii à un régime alimentaire hypocalorique et une bonne activité physique. Cela a l’avantage d’accélérer la perte de poids et rend le processus plus harmonieux. En outre, l’usage de ce produit élimine essentiellement les tissus graisseux, mais n’a pas d’effet sur les tissus maigres comme la musculature et le squelette osseux.

Le maintien de l’hygiène interne

Le rôle du Guggul dans l’élimination des toxines fait l’unanimité chez les médecins et utilisateurs. Il est d’ailleurs considéré comme un purificateur de sang du fait qu’il contribue au nettoyage de l’organisme. Il va sans dire que nombreuses sont les maladies causées par une accumulation de toxines dans le corps. Ces dernières ont tendance à s’attacher à certains organes ou des régions du corps afin de provoquer des pathologies. À titre d’exemple, il y a les éruptions allergiques, les colites, les rhumatismes et les migraines. L’organisme dans ce cas essaie d’évacuer l’excès de toxines.

L’action de purificateur du Commiphora wightii exerce des impacts positifs sur les inflammations articulaires comme les arthroses, les arthrites, les crises de goutte, etc. Elle intervient également dans le traitement des maladies de la peau comme l’eczéma, des inflammations digestives comme les colites, les irritations, les constipations… De plus, cela permet de réduire les douleurs ostéo-articulaires.

Quelle posologie pour consommer du Guggul ?

Le Guggul est disponible sous diverses formes dont les capsules, les extraits, les poudres et les lotions. Vous pouvez trouver tous ces produits dans des magasins d’aliments naturels et de suppléments ou en ligne. En ce qui concerne la posologie, elle est variable selon les produits et les marques. Cependant, les doses de suppléments oraux se situent entre 6.25 et 132 mg par jour. Les recommandations quant à la posologie sont fixées en fonction de la quantité de guggulstérone active. Il s’agit d’un stéroïde végétal présent dans l’extrait ou le supplément de la résine.

Par ailleurs, il n’existe pas encore de dosage précis identifié comme le plus bénéfique en matière d’usage de ce produit. Toutefois, il est conseillé de suivre les instructions inscrites sur l’emballage de votre produit et d’encadrer son utilisation par l’accompagnement d’un médecin

Quelques informations supplémentaires

Il est important de vous instruire de diverses autres informations avant de commencer l’utilisation du Guggul.

Les contre-indications

La plante a une action de stimulant utérin et peut donc provoquer des contractions utérines. Par conséquent, son usage est interdit aux femmes enceintes et celles allaitantes. Aussi, en raison du manque d’informations sur les effets néfastes des doses élevées chez l’homme, il est recommandé d’éviter le surdosage.

Les effets secondaires

Les effets secondaires quant à l’utilisation du Guggul sont essentiellement légers. Toutefois, une consommation accrue de la gomme vendue à l’état pur peut entrainer une diarrhée, des manifestations cutanées ou des maux de tête intolérables. Il faut noter que quelques troubles gastro-intestinaux peuvent aussi se manifester.

Les interactions avec des médicaments

Il est reconnu que ladite plante peut augmenter la vitesse à laquelle votre foie métabolise certains médicaments. Aussi, grâce à son effet sur les récepteurs des œstrogènes, il peut interagir avec les médicaments hormonaux pour prévenir les cancers tels que le cancer du sein. Par ailleurs, l’associer avec des médicaments métabolisés par les enzymes hépatiques pourrait réduire l’efficacité de ces médicaments. De plus, diverses études ont montré qu’il peut diminuer les effets de certains médicaments contre l’hypertension comme le diltiazem et le propranolol. Prenez alors conseil auprès de votre professionnel de santé avant toute association du Guggul avec des médicaments ou suppléments.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *